À propos

Les Universités en sciences sociales Tany Vao (« terre nouvelle » en langue malgache) visent à dispenser une formation à la recherche de haut niveau et à répondre à des besoins forts en termes d’encadrement, de méthodes, et de travail en réseau des doctorants et jeunes chercheurs d’Afrique de l’Ouest et de Madagascar. S’inscrivant dans une démarche pluridisciplinaire croisant les apports des différentes sciences sociales (économie, socio- anthropologie, histoire, linguistique, géographie, science politique, statistiques, etc.), elles s’adressent à un public constitué d’étudiants (doctorants), de chercheurs mais aussi de professionnels souhaitant approfondir leurs connaissances. Elles entendent par ailleurs favoriser la connexion entre la recherche scientifique et le monde non-académique en permettant à la première de nourrir le débat public et d’aider à la décision politique.

À chaque édition, une entrée thématique transversale est choisie pour permettre aux participants d’améliorer leurs connaissances et de se familiariser avec des approches, outils et méthodes d’analyse en sciences sociales mobilisés par des chercheurs pour aborder concrètement une problématique donnée. Parallèlement, il s’agit de renforcer les capacités d’analyse des changements économiques et sociaux. La formation vise également à éclairer les politiques publiques et les projets de développement, et à alimenter le débat démocratique. Les modules de formation (ateliers) élaborés dans le cadre des sessions constituent des outils pédagogiques mobilisables pour les chercheurs et enseignants du pays, outils qu’ils peuvent continuer à développer et qu’ils peuvent articuler à d’autres programmes (Master ou Doctorat). Enfin, la formation permet la mise en réseau national et continental de jeunes chercheurs et praticiens.

 

HISTORIQUE

Tany Vao bénéficie des acquis positifs de la longue expérience initiée au Vietnam par différentes institutions dont l’AFD, l’IRD et l’AUF, avec l’Université d’été en Sciences Sociales en Asie du Sud-Est intitulée « Les journées de Tam Dao » ( JTD), conduite annuellement entre 2007 et 2015. 

Suivant l’objectif de renforcement des capacités de recherche et d’analyse en Afrique, cette formation est destinée à être reproduite chaque année avec un nouveau thème, en alternant une année à Madagascar (année paire : couverture Océan Indien), et une année sur le continent (année impaire : couverture Afrique continentale). Les deux premières éditions se sont tenues en 2016 et 2018 à Madagascar en partenariat avec les universités d’Antananarivo et de Toamasina. La troisième s’est tenue en Côte d’Ivoire en 2019 en partenariat avec l’Université Houphouët-Boigny et l’ENSEA d’Abidjan.

Du fait de ses caractéristiques (renforcement méthodologique pour la recherche en sciences sociales, renforcement, partage et systématisation des connaissances scientifiques, renforcement des liens entre connaissance et action), les universités en sciences sociales Tany Vao ont reçu depuis l’édition 2018 le label école MOST (Management of Social Transformations) de l’UNESCO.

Depuis 2019, Tany Vao bénéficie aussi de l’appui du programme de soutien à la formation au Sud (PSF-Sud) de l’IRD.